La rançon du succès… pour qui ?

Quand un film cartonne, la règle est simple, imparable, et difficile: il faudra s’en souvenir sur le film d’après.

Mais rapidement, une autre question s’ajoute: à qui doit-on attribuer le succès ?

Prenez l’exemple d’Intouchables, bientôt 10 millions d’entrées, sans doute 15. Pourquoi pas 20. Je prie pour qu’Eric Toledano et Olivier Nakache restent co-cinéastes trèèèèèèèès longtemps. Sinon, c’est double tarif. Il y a aussi Quad, et son joli et efficace trio Nicolas Duval/Laurent Zeitoun/Yann Zenou. Imaginez que l’un d’entre eux prennent le large pour monter sa société…

Olivier+Eric+Nicolas+Laurent+Yann, nous en sommes à 5 talents à « récompenser » pour leur succès.

Je n’oublie pas François Cluzet et Omar Sy, mon voisin de bureau.

Et évidemment Gaumont, heureux coproducteur et distributeur.

8 personnes, morales ou physiques. L’année 2012 sera chaude.

A Canal+, nous avons trouvé la parade, mûrement réfléchie: il faut que l’équipe initiale demeure intacte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s