La crise, la vraie.

Cette année, CANAL+ aura dépensé davantage dans le cinéma français que l’année dernière. Et même que toutes les années précédentes de son histoire.

Nous aurons préacheté davantage de films, y compris sur CINE+.

En l’espace de 5 ans, le groupe dépense aujourd’hui davantage qu’en 2007 quand TPS était encore là.

Le nombre de premières fenêtres cryptées (c’est-à-dire de films soutenus au moins une fois par une chaîne payante en France) n’a jamais été aussi important.

Et pourtant.

Pourtant certains s’inquiètent, protestent, râlent. Ces derniers mois, l’instruction de nos affaires TPS et D8 a été l’occasion d’entendre toutes sortes de réclamations.

Rares étaient celles qui parlaient de diversité du cinéma, de rationalité du marché, de maîtrise des devis.

J’dis ça, j’dis rien.

 

En revanche, ailleurs ou à côté, c’est la crise, la vraie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s