Le bouche à oreille existe…

… le CNC l’a rencontré.

Il faut laisser le temps aux films de rencontrer leur public. C’est une opinion largement répandue, sauf chez ceux qui aimeraient raccourcir nos délais de diffusion comme un accordéon-kleenex.

Le CNC vient de publier une très intéressante étude sur la géographie du cinéma et les pratiques des Français.

Et que découvre-t-on ? Que le bouche-à-oreille, évalué dans un sondage réalisé pour l’occasion, est « le premier vecteur d’information incitant le public à aller voir un film », soit pour 51 % des personnes interrogées. C’est en baisse par rapport à l’an passé (56,1 % en 2011), mais le score reste impressionnant. Il devance la télévision (48%), la bande-annonce vue en salle (44%), et les sites internet spécialisés (32%).

Que le bouche-à-oreille reste si dominant dans l’information du public pour aller en salles n’est pas anodin dans nos discussions interprofessionnelles: il faut qu’un film existe sur une durée minimale pour qu’il s’installe. Le même sondage livre d’autres constats très éclairants:

« L’importance du bouche-à-oreille explique pour partie le choix des spectateurs d’aller voir un film qu’ils ont envie de voir dans les 15 jours suivant sa sortie (53,0 % en 2012, 55,2 % en 2011) ou plus tard encore (27,0 % en 2012, 24,8 % en 2011), plutôt que le premier jour (2,6 % en 2012, 1,5 % en 2011) ou le premier week-end après sa sortie (6,9% en 2012, 9,7% en 2011). »

Seuls les assidus restent relativement « pressés »: 40% d’entre eux, dans ce sondage, déclarent préférer « aller voir un film rapidement, avant la fin du premier week-end suivant sa sortie« .

Alors posons la question: quelles seraient les conséquences d’un raccourcissement inconsidéré de cette fenêtre d’exploitation salle, réglementaire ou contractuel sur le comportement du public ?

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s