Adieu 2015

Je me suis trompé. Je suis parti à l’Ouest, si bien que l’année 2015 dure encore 6 heures de plus que pour mes compatriotes.

Je ne regretterai pas cette année. Comme celles de tous les bouleversements, elle ne s’oubliera pas, mais ne se regrettera pas. Elle a donné des changements professionnels en cascade, le départ de gens que l’on apprécie mais de la relève de nouveaux défis aussi difficiles qu’est la situation.

En France, elle a été le théâtre de polémiques faciles et futiles dans la sphère médiatique et de drames incommensurables pour la nation.

 

Ailleurs, 2015 a choqué plus que nécessaire.

 

Cette année 2015, cela faisait pourtant des mois ou des années que nous attendons. Des mois que nous attendions Star Wars.

 

Des années que nous attendions de savoir si les skateboards voleraient vraiment en 2015.

 

Cette année 2015 a aussi été l’occasion de pures merveilles de cinéma, de vraies créations de fiction, de nouveaux talents qui nous ont fait heureusement rire ou pleurer.

 

Bref.

Adieu 2015 et sans rancune.

 

2 commentaires

  1. Meilleurs vœux, Manuel ! La qualité des contenus partagés sur ce blog promet d’être aussi excellente en 2016 que les années précédentes : on en ressort toujours avec une belle découverte qu’on a tout de suite envie de partager ! Le 1er janvier est, de loin, la date que je préfère : toute l’année est une page blanche qu’on peut, plus ou moins, remplir comme on l’entend. Bon remplissage !
    Jo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s