18.05.94

Au début, il a fallu avouer.

Et franchement,

Mais, bref…

Deux jours après, c’était flottant …

… après plusieurs centaines de messages de sympathies et de tristesse …

 

 

… des mots qui visent au cœur, transpercent et vous laissent sans voix par l’émotion …

 

… on pouvait pleurer pour remercier sincèrement.

 

 

« Life is long ».