2010

Un jour, un souvenir. Aujourd’hui, 2010

Le Festival de Cannes est devenu un rituel personnel. Quatorze jours, puisqu’on arrive avant. Un patio accueillant gérée par le savoir-faire expert de Véronique et son équipe. Des centaines de rencontres, de souvenirs. Beaucoup de convivialité. Un moment oppressant mais indispensable. A la direction du cinéma, on visionne, on rencontre, on salue, on « convivialise« .

Cette année-là, on se réjouit de Potiche, A Bout Portant, L’homme qui voulait vivre sa vie, La princesse de Montpensier, Buried.

Mon fils, 9 ans, veut voir Scream.

Mon fils : « Papa ? »
Moi : « Oui ? »
Lui : « Tu sais, c’est nul de mettre interdit aux moins de 12 ans sur les films à TV »
Moi: « Ah ? »
Lui : « Ben oui, ça me donne envie de regarder. »
Moi: « Ah merde. »
28 septembre 2010

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s