Ce livre sur la Culture

004223783

Ce 31 août 2016, nous avons publié un ouvrage à trois paires de mains.

La Culture sans Etat, l’idée du titre est venu de Karine, que j’ai connue à Canal+, puis ailleurs.

Trois auteurs, deux femmes un homme, deux générations différentes, une seule préoccupation: comment l’exception culturelle à la française va-t-elle s’en sortir ?

La France a créé une régulation culturelle hors normes et qui lui a permis de résister contre les forces du marché. Mais cette si grande expérience a semble-t-il été gâchée. Depuis vingt ans, depuis que j’ai vingt ans et quelques années, le choc numérique a frappé, secoué, bousculé une régulation auparavant si parfaite. Nous avons vu des politiques clamer que le problème était l’accès à la culture quand le piratage et les plateformes légales en tous genres nous abreuvaient de plus d’œuvres que quelques siècles de loisirs nous permettraient de profiter. Nous avons vu comment la réponse des diffuseurs traditionnels – télévisions, éditeurs, et autres – a oscillé entre mépris et attentisme. Nous avons vu comment nos régulateurs ont cru que la culture était devenu un marché de la demande et non plus de l’offre.

Nous avons essayé d’être concrets. Avec des exemples.

Ce n’est qu’un essai, de la part de trois auteur(e)s aux convictions diverses, aux expériences diverses, aux conclusions diverses. Un essai pour provoquer une prise de conscience, chez quelques politiques et citoyens. Tous les auteurs, producteurs et distributeurs culturels que j’ai eu la chance de rencontrer depuis quelques lustres se sont posés ces questions.

 

Bref.

 

Faites-vous votre opinion.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s